Philosophie Clinique Massothérapie Montréal (plateau, outremont, ville-marie, rosement, petite patrie, ahuntsic, NDG)
clinique altermed, ostéopathe plateau montréal, 400 boul. st joseph est, montréal, québecurgence clinique altermed En-ligne
www.MontréalMassothérapeute.com

Français / English

" La Clinique Altermed, c’est une approche multidisciplinaire et globale de la santé. C’est la synergie entre corps et esprit. C’est plus d’une quinzaine de professionnels regroupés sous un même toit. La Clinique Altermed, c’est l’alternative par excellence ! "

LA CLINIQUE
L'ART DU MASSAGE
DES SOINS PERSONNALISÉS

Techniques de Massothérapie

Le SHIATSU :

Le shiatsu est une technique d'origine japonaise qui utilise le toucher pour rétablir la circulation de l'énergie vitale, le Qi, dans les zones du corps où celle-ci se trouve en manque ou en excès. Il se pratique en exerçant une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, mais aussi avec les paumes, les poings, les coudes, les genoux et même les pieds, sur des points précis, (les tsubos), situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique.

En fonction du déséquilibre énergétique, le thérapeute fera appel à d'autres techniques (pétrissage, rotation des articulations, étirement ou vibration) pour éliminer les blocages, stimuler les points faibles et activer les forces naturelles d'autoguérison. Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise, le shiatsu enseigne à percevoir la santé de l'être humain dans sa globalité physique, psychique et mentale, selon la théorie du Yin et du Yang, les deux pôles de l'énergie à la fois opposés et complémentaires, reliés aux cinq éléments qui animent et préservent toute forme de vie dans l'Univers. Sur le plan psychique, le shiatsu ferait naître un sentiment de calme et de bien-être qui favorise la concentration.

Au début du XXe siècle, le Japonais Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l’origine de la création du shiatsu moderne. Sa technique a commencé à prendre forme alors qu’il n’avait que sept ans et qu'il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Il a constaté qu'elle se sentait mieux lorsqu'il usait de pression avec ses pouces au lieu d'effleurement et de massage. Ses maux ont finalement disparu et elle a vécu en très bonne santé jusqu'à l'âge de 88 ans.

Namikoshi a mis l’accent sur la physiologie et l'anatomie et délaissé la fonction des méridiens, pour rendre le shiatsu plus accessible au mode de pensée occidental. Quelques années plus tard, un second maître, Shizuto Masunaga, réintroduisit les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (cinq éléments, Yin et Yang, méridiens, etc.). On retrouve donc aujourd’hui deux écoles de pensée principales, le Shiatsu de Namikoshi Sensei où le praticien n’utilise incidemment que ses doigts et ses paumes, et le Zen-Shiatsu de Shizuto Masunaga Sensei, plus basé sur la médecine chinoise.

La KINÉSITHÉRAPIE :


C'est la thérapie par le mouvement ; c'est une technique thérapeutique qui envisage les pathologies dans un système de globalité, un système holistique. La kinésithérapie vise le bon fonctionnement du mouvement du corps humain.

Elle s'inspire des connaissances biomécaniques et pathologiques de l'appareil locomoteur afin de mieux comprendre la cause de la douleur et comment la soulager.

La kiné utilise des techniques de massage ou techniques manuelles (peut utiliser des levées de tension, du massage neuromusculaire, le massage suédois, sportif ou autre forme de massage thérapeutique, visant ici la musculature, tendons, les ligaments, les fascias et la peau.) , ainsi que des mobilisations passives, actives ou contrariées pour résoudre les causes de la douleur et de la limitation du mouvement.

La kinésithérapie se distingue ainsi des autres approches corporelles par l'intégration des techniques de massage associées aux mobilisations.

La kinésithérapie s'agit principalement de techniques mettant en jeu diverses articulations créant ainsi un « soin par le mouvement ». Micromouvements ou mouvements large, localement ou à distance, tout est mis en pratique pour un soulagement rapide.

Le Masso-kinésithérapeute, établit des bilans spécifiques et élabore les traitement adéquats. Le MK peut aussi amener des exercices spécifiques d'étirement ou de renforcement. De plus, il utilise plusieurs stratégies pour vous apprendre à gérer la douleur, entretenir la forme physique et à maintenir une vigilance corporelle dans un but préventif .

La kinésithérapie a pour but d'améliorer la gestuelle et de restaurer l'autonomie entravée par certaines pathologies, par des gestes répétitifs ou une posture de travail inadéquate . Elle aide à développer la conscience motrice et à perfectionner la réponse consciente de la personne.

On peut également obtenir une amélioration de la performance sportive (en plus de la sédation des douleurs). La kinésithérapie est un outil permettant au corps de retrouver un état favorisant sa propre guérison. Lorsqu'un muscle permet un mouvement ample et sans douleur, c'est l'organisme tout entier qui est stimulé dans toutes ses fonctions.

La Kinésithérapie aide à  :

réduire les tensions et les raideurs; augmenter l'amplitude, la souplesse et la liberté des mouvements; rétablir l'énergie et la vitalité dans les tissus musculaires ; rétablir l'équilibre et les forces musculaires; redonner de la mobilité dans les articulations; redresser la posture; favoriser la circulation du sang et de la lymphe et l'élimination des toxines; rehausser le niveau d'énergie globale; augmenter et régulariser la capacité respiratoire (respiration plus profonde et plus régulière); développer une plus grande résistance aux différents facteurs de stress; améliorer la qualité du sommeil; mieux comprendre l'origine de sa douleur; maintenir ou améliorer sa forme physique; trouver des meilleures stratégies santé; se détendre; corriger ses problèmes fonctionnels; maîtriser ses faiblesses; contrôler sa douleur physique; mieux habiter son corps.

La kinésithérapie s'adresse   :

- aux personnes ayant des douleurs musculo-squlettique ( ex: tendinite, lombalgie, cervicalgie, entorse, engoudissement des membres, arthrose, arthrite...)
- pour renforcir et /ou détendre les groupes musculaires les plus sollicités par le travail
- aux personnes souffrantes de douleurs chroniques Aux gens qui ont fait une chute ou reçu un coup (ex: traumatismes, accident..)
- aux jeunes qui ont des problèmes de croissance ou de posture
- aux gens qui manquent d'activités physiques
- aux gens stressés, nerveux ou constipés chroniques
- aux personnes qui désirent se charger de leur santé
- à la femme enceinte ( lui permet d'apprivoiser les nombreux changements corporels, a soulager les différents malaises pouvant apparaître, procure la possibilité de découvrir le contact prénatal avec le bébé).
- aux sportifs afin de bien préparer leur musculature aux sports pratiqués
- aux convalescents en traitements curatifs ( atonie et atrophies musculaires, raideurs, paralysies partielles, spasmes, douleurs articulaires de réadaptation etc. )
- aux personnes gênées par un excès de poids ou une mauvaise circulation sanguine.
- comme moyen préventif contre le vieillissement prématuré, pour retarder ou ralentir le processus de dégénérescence.  


Le Massage SUÉDOIS:

Le massage suédois est un enchaînement de manœuvres appliquées sur la masse musculaire servant à remettre en état des muscles fatigués, atones ou inhibés.

Buts :
Il améliore la circulation sanguine car il favorise le retour du sang vers le cœur. Il améliore la circulation lymphatique, la nutrition et l'élimination cellulaires. Principalement, le massage suédois dissout les tensions du corps, le stimule et le fortifie globalement tout en le relaxant

Applications du massage suédois :
On y retrouve les neuf manœuvres reconnues: l'effleurage léger ou profond (joue au niveau des fluides) et les élongations (spécifiquement pour les muscles), les foulages, les drainages, les pétrissages, les frictions, les percussions, les vibrations, les ébranlements.

La règle de base est de toujours ramener le sang vers le cœur. En massage suédois, la peau est le médium utilisé pour apporter le soulagement de la douleur musculaire. La chaleur de la main dilate les vaisseaux sanguins et en augmente le débit. Le massothérapeute en suédois s'occupe d'abord du muscle et ensuite de tout ce qui y touche : les aponévroses, l'appareil nerveux, les os, le système lymphatique et tous les liquides du corps.


À qui s'adresse le massage suédois :
Le massage suédois s'adresse à tout individu concerné par la force physique ou le tonus musculaire. Il peut aider physiquement à corriger un état musculaire. Il convient aussi à toute personne dont l'activité physique est insuffisante en tonifiant les muscles et en prévenant la stagnation de la circulation sanguine. Il convient tout aussi aux sportifs chez lesquels il accélère la guérison des muscles douloureux. Il détend les personnes nerveuses et stressées en régénérant leur système nerveux, améliorant ainsi la qualité de leur sommeil.

Le thérapeute et la séance :
Le thérapeute en suédois se reconnaît par sa capacité à suivre la respiration, les pressions régulières de ses mains contre le corps, la continuité du massage et sa capacité à envelopper le corps. Lors de la séance en suédois, le massothérapeute utilise de l'huile pour favoriser la continuité des mouvements. Le client peut garder ses sous-vêtements et le thérapeute travaille avec draps et serviettes. Le massage est donné sur une table de massage régulière

 

Relâchement myofascial (MFR)

Myo signifie muscle alors que le fascia est le tissu conjonctif flexible qui entoure les muscles ainsi que d'autres parties du corps. Au cours d'un relâchement myofascial, le massothérapeute localise des adhérences et applique une douce pression glissée pour étirer les tissus dans le sens de l'adhérence. L'étirement et la chaleur que communiquent les mains du praticien contribuent à assouplir la consistance des tissus fasciaux.



Les bienfaits du massage :


Plus qu'un moment de détente, le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l'état de sa santé.
Le massage a de nombreux effets positifs  :

  • apaise et calme
  • soulage la douleur
  • améliore le sommeil
  • rend vos muscles plus souples
  • favorise le relâchement de vos tensions
  • améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines
  • augmente la capacité respiratoire
  • active la digestion et réduit la constipation
  • améliore la santé de la peau
  • éveille le sens du toucher et aiguise les perceptions
  • accroît la conscience de ses émotions
  • contribue à la résistance au stress
  • augmente la conscience corporelle de votre corps.
  • soulage le mal de dos
  • rend les muscles plus souples et plus élastiques
  • aide au relâchement des tensions
  • améliore la mobilité articulaire
  • favorise une plus grande amplitude des mouvements

Sur le fonctionnement de tout l'organisme :

  • apaise et calme
  • soulage la douleur
  • améliore le sommeil
  • augmente la capacité respiratoire
  • améliore la digestion et réduit la constipation
  • améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines
  • améliore la santé de la peau

Sur les plans sensoriel et psychomoteur :

  • augmente la conscience de son corps
  • éveille le sens du toucher et aiguise les perceptions
  • favorise une plus grande circulation de l'énergie

Sur les plans psychologique et émotionnel :

  • accroît la conscience de ses émotions
  • augmente l'estime de soi et la valorisation personnelle
  • contribue à l'ouverture d'esprit et à la résistance au stress

Dans le cas plus spécifique des approches énergétiques, il agit sur les zones de tension afin de favoriser un meilleur équilibre. Il accroît par le fait même la résistance aux maladies.

© 2009 - www.MontréalMassothérapeute.com